« Ce sont certainement les femmes qui sont capables de transformer le monde, si c’est ce qu’elles veulent. La femme tient dans ses mains la clé du pouvoir. Même la biologie masculine est contrôlable par la femme ; en fait, la femme contrôle les activités biologiques de l’homme (elle a ce pouvoir, et c’est extraordinaire, merveilleux). La seule chose qu’elle doit faire est de conserver cette force prodigieuse, cette énergie créatrice du Troisième Logos. Elle ne doit pas la laisser s’échapper, elle ne doit pas la permettre de se fondre dans les courants universels. c’est pour cette raison que la femme mariée, dans la copulation chimique ou métaphysique, doit adopter une attitude édifiée et essentiellement digne. »

« Évidemment, l’Ordre Sacré de l’Amour remonte aux temps les plus anciens de la Terre. On peut se rappeler (en Grèce) les prêtresses de l’amour, les Hetairas (ἑταίρα). Elles étaient sacrées dans le sens le plus complet du terme, et savaient comment administrer ce qu’on appelle  » l’amour  » et les hommes devaient leur être obéissants. Rappelons-nous là-bas, dans les terres du Japon, les prêtresses suprêmes. Elles exerçaient ce qu’on appelle « l’amour ». »

« Malheureusement, les gens de ce siècle moderne ont perdu le vrai sentiment de l’amour. La femme moderne doit se tourner vers la sagesse ancienne, elle doit commencer à éduquer l’homme. Le sexe est cent pour cent sacré, et elle doit enseigner à l’homme la vénération pour l’amour et le respect du sexe. Si la femme agit de cette manière, elle pourra transformer le monde d’une manière définitive… »

« Avant tout, la femme doit se libérer de bien des attitudes contraignantes, elle doit aborder l’étude du sexe sous un angle nouveau, ne pas considérer la sexologie comme un « tabou » ou un « péché », comme une cause de honte, quelque chose de secret etc. Si ce que veut la femme c’est de régénérer l’homme, elle doit affronter directement les mystères du sexe ; elle doit enseigner de tels mystères à l’homme. Malheureusement l’« animal intellectuel » appelé à tort « homme » non seulement ne sait pas respecter les femmes, il commet l’adultère comme un animal, fornique sans cesse, gaspille l’argent, celui qui est pour sa maison, dans le bar, dans les casinos, etc.. »

« Incontestablement, la réalité crue des actions est que la femme est appelée à assumer un nouveau rôle. Elle a besoin de se transformer (au moyen de l’énergie créatrice) et d’enseigner à l’homme le chemin de la régénération. Mais cela ne sera pas possible si elle n’a pas un potentiel électro-sexuel supérieur, qui lui permettra de réaliser un travail aussi magnifique…

Il est nécessaire que la femme réserve sa propre énergie créatrice. Ce n’est qu’ainsi qu’elle pourra augmenter son potentiel électrique, afin d’avoir suffisamment de force ou d’autorité pour lui permettre de transformer l’homme, de le sortir des barreaux et de lui apprendre le chemin de la responsabilité, de lui indiquer le chemin de régénération. »

Une lecture extraite du « Traité d’Alchimie Sexuelle : L’Amour, la Clé de la Spiritualité et la Chimie de l’Âme » par Samael Aun Weor (https://shop.glorian.org/products/treatise-of-sexual-alchemy)

Vous pouvez aider ceux qui souffrent

Merci aux donateurs qui ont financé cette vidéo. Les dons permettent à Glorian de transmettre cette connaissance sacré à l’humanité. Chaque don fait une différence.

Catégories : Vidéo