Écrit par : Moshe (Moïse)Catégorie : Judaisme

Bien que la plupart des gens le connaissent sous le nom de Moïse, son nom en Hébreu est :

Moïse ou Moshe en Hébreu

Son nom est en fait Moshe. La plupart des Juifs et des Chrétiens connaissent l’histoire de sa naissance :

« Un homme de la maison de Lévi alla épouser la fille de Lévi.

La femme est tombée enceinte et a eu un fils. Elle a réalisé à quel point [l’enfant] était extraordinaire et elle l’a gardé caché pendant trois mois.

Quand elle ne put plus le cacher, elle prit une boîte en papyrus, l’enduisit d’asphalte et de poix, et elle y plaça l’enfant. Elle l’a placé dans les joncs près de la rive du Nil. [Comparez avec l’histoire Égyptienne de Typhon, Isis et Osiris]

La sœur [de l’enfant] se tenait à distance pour voir ce qui lui arriverait.

La fille de Pharaon est allée se baigner dans le Nil, tandis que ses servantes marchaient le long du bord du Nil. Elle vit la boîte dans les joncs et envoya sa servante la chercher.

En ouvrant [la boîte], elle a vu le garçon. L’enfant se mit à pleurer et elle en eut pitié. « C’est l’un des garçons Hébreux, dit-elle.

La sœur [de l’enfant] dit à la fille de Pharaon : ‘Dois-je aller appeler une femme Hébraïque pour allaiter l’enfant pour toi?’

« Vas », répondit la fille de Pharaon. La jeune fille est allée chercher la propre mère de l’enfant.

« Prends cet enfant et allaite-le », dit la fille de Pharaon à [la mère]. « Je te paierai une redevance. » La femme prit l’enfant et l’allaita.

Quand l’enfant grandit, [sa mère] l’amena à la fille de Pharaon. Elle l’a adopté comme son propre fils et l’a nommé Moïse (Moshe). « Je l’ai sorti de l’eau, dit-elle. » – Nombres 2

Il existe plusieurs interprétations savantes du nom Moshe. On dit que dans la langue Égyptienne ancienne, le nom Moshe est dérivé de Mo « eau » et Sa « fils », signifiant ainsi « fils de l’eau ». De plus, le suffixe moshe se trouve exclusivement dans les noms de nombreux pharaons de la 18e dynastie, tels que Ka-moshe (‘fils de [Ra’s] majesté’), Ach-moshe (Ahmose ; ‘fils de la lune’, ou ‘la lune est née’) et Toth-moshe (Thoutmosis ; ‘fils de Toth’).

Cependant, la signification la plus intéressante cachée dans son nom se trouve dans les lettres Hébraïques.

  1. Mem : les eaux
  2. Shin : le feu ; les trois pointes incarnent également la Trinité (Père, Fils, Saint-Esprit / Kether, Chokmah, Binah / Osiris, Isis, Horus / Brahma, Vishnu, Shiva)
  3. Hei : l’utérus

Comparez cela à :

« Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît [Hei : utérus] d’eau [ Mem : sexe] et de l’Esprit [Shin : feu], il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » – Jean 3:5

En termes simples : Moïse (Moshe) est né de nouveau, de l’eau et du feu de la Pentecôte du Saint-Esprit.

Catégories : Textes Juifs