Écrit par : PadmasambhavaCatégorie : Bouddhiste

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire de la vie se présentera devant moi,
j’abandonnerai la paresse, pour laquelle il n’y a pas de temps dans cette vie
Inébranlable, entrerai dans le chemin de l’apprentissage, de la réflexion, de la méditation
et de l’expérience perceptive et [la nature de la conscience] comme chemin, j’actualiserai les Trois Corps d’illumination!
Cette fois que j’ai obtenu le corps humain,
ce n’est pas le moment de rester sur le chemin des distractions.

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire de rêve apparaîtra devant moi, j’abandonnerai un sommeil insensible semblable à celui d’un cadavre dans l’illusion
et entrerai consciemment et inébranlablement dans l’expérience de la réalité.
Cultivant [l’expérience du] rayonnement intérieur,
Par la reconnaissance, l’émanation et la transformation des rêves,
je ne dois pas dormir comme un animal,
Mais je chérirai la culture expérientielle qui fusionne sommeil et réalisation!

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire de connaissance méditative se présentera devant moi,
Je renoncerai à la multitude de distractions et de confusions.
Je dois entrer sans distraction dans un état,
qui est dépourvu d’appréhension subjective et libre des deux extrêmes,
et atteindre la stabilité dans les étapes de génération et de perfection. [de Tantra ]!
Renonçant à l’activité, ayant atteint un point méditation
Je ne céderai pas au pouvoir des afflictions mentales déconcertantes!

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire du moment de la mort se présentera devant moi,
je renoncerai à tout attachement, désir et appréhension subjective à tous égards,
je dois entrer sans distraction sur le chemin, sur lequel les enseignements oraux sont clairement compris,
et projeter ma conscience dans l’étendue incréée de l’espace.
Sur le point de perdre ce corps composé de chair et de sang,
je réaliserai qu’il s’agit d’une illusion impermanente!

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire de réalité se présentera devant moi,
je renoncerai au moindre sentiment d’admiration, de terreur ou de peur,
je reconnaîtrai que tout ce qui surgit est une conscience, se manifestant naturellement d’elle-même.
Sachant [tout ce qui apparaît] être des phénomènes visionnaires de l’état intermédiaire,
En ce moment, à ce point le plus critique,
je ne crains pas mes propres visions de divinités douces et féroces, qui se manifestent naturellement!

Hé! Maintenant, lorsque l’état intermédiaire de renaissance se présente devant moi,
avec ma volonté, je tiens ma conscience, en un seul point
Et me connecte résolument avec la force puissante de mes actions vertueuses précédentes;
En bloquant la porte de la matrice, je rappellerai les méthodes d’inversion.
Maintenant, le courage et la pure perception sont impératifs ;
J’abandonnerai toute envie et contemplerai tous les couples
comme mon mentor spirituel, mon père et ma mère.

De la bouche de maîtres accomplis sortaient ces mots :
« Oh, toi, avec le mental distrait, pensant que la mort ne viendra jamais pour toi,
Envoûté par les activités inutiles de la vie mondaine,
Si tu devais revenir les mains vides maintenant, le but de ta vie n’aurait-il pas été complètement confus?
Reconnais ce dont tu as vraiment besoin! C’est un enseignement sacré pour la libération!
Alors, ne devrais-tu pas pratiquer cet enseignement divin à partir de ce moment même?

Et c’est ainsi qu’il est dit :
« Si je ne mets pas à cœur les instructions des enseignants,
ne suis-je pas le trompeur de moi-même?

Extrait de « La libération par la Compréhension dans l’Intermédiaire », autrement connu sous le nom de Bardo Thodol ou le Livre des Morts Tibétain, par le Maître Tantrique Tibétain Padmasambhava.

Catégories : Bouddhiste