Écrit par : Le 2e Dalaï LamaCatégorie : Bouddhiste

Le Yoga du Rêve est accompli au moyen du contrôle des énergies vitales et par le pouvoir de l’intention consciente. Parmi ceux-ci, le premier est le plus important. Pour acquérir cette capacité, nous devons être capables de maintenir la claire lumière du sommeil et, au moment du réveil, pouvoir diriger les énergies vitales dans le canal central. Comme la fonction du yoga du feu intérieur est d’amener pour la première fois les énergies vitales dans le canal central, le yoga de la chaleur est fondamental pour le yoga du rêve.

[…]

Les Versets Vajra déclarent,

« Celui qui domine la pensée conceptuelle

Doit se consacrer intensément au yoga du rêve,

Qui purifie automatiquement les ténèbres de la confusion.

L’excellence acquise par l’entraînement corporel illusoire

Surgit alors automatiquement, jour et nuit. »

C’est le but de l’ordre de ces yogas. Comme dit précédemment, la principale force utilisée dans le yoga du rêve est le pouvoir sur les énergies vitales qui opèrent pendant le sommeil.

[…]

Comme dit plus haut, la pratique principale dans le yoga du rêve est le contrôle des énergies vitales. En particulier, l’instruction principale devient de retenir la claire lumière du sommeil. Ainsi, il devient nécessaire de dire quelque chose sur les deux sujets du yoga du rêve et de la claire lumière.

La manière de cultiver le pouvoir de l’intention dans le yoga du rêve est expliquée dans la tradition orale des gourous sous six rubriques :

  • reconnaître les rêves
  • les purifier
  • augmenter les objets du rêve
  • émaner du rêve
  • être conscient des objets de perception
  • méditer sur leur cela

(a) La première d’entre elles commence par méditer sur le gourou yoga et faire une prière que l’on peut être capable de retenir le rêve et de pratiquer le chemin spirituel dans le contexte du rêve.

La méthode d’entraînement à retenir les rêves est double : pendant la journée, pratiquer une pleine conscience appropriée de méditation et la nuit en appliquant la méthode énergique de l’instruction orale.

La première consiste à considérer tous les objets perçus pendant la journée comme des objets de rêve. Il faut se dire : « Ces objets ne sont que des expériences de rêve et je dois reconnaître ce rêve comme un rêve. [Comparer à La Clé de Sol]

Pratiquer cette pleine conscience pendant la journée aura pour effet que la nuit, lorsqu’un rêve se produit, on pensera automatiquement, ce n’est qu’une expérience de rêve. » Plus fort devient l’instinct de l’entraînement cultivé pendant la journée, plus forte deviendra sa capacité à reconnaître l’état de rêve pendant le sommeil.

Extrait du Traité sur les Six Yogas de Niguma du Deuxième Dalaï Lama Gyalwa Gendun Gyatso (1475-1542). Publié par Snow Lion (2006) dans Le Dalai Lamas sur le Tantra, traduit par Glenn H. Mullin.

Catégories : Bouddhiste