Écrit par : Jey Sherab GyatsoCatégorie : Bouddhiste

On dit que le yoga de la chaleur intérieure [transmutation sexuelle] est la pierre angulaire de tous les Six Yogas [dont le Yoga du Rêve est l’un]. C’est donc aussi la pierre angulaire du Yoga du Rêve. Grâce au yoga de la chaleur intérieure, on acquiert le contrôle des énergies vitales du corps ; on applique ensuite ce contrôle au moment de s’endormir afin de mener la pratique du yoga du rêve. Le yoga du rêve peut également être engagé par la force de la résolution consciente, mais ce n’est pas la méthode principale. La principale méthode est le contrôle de l’énergie née du yoga de la chaleur intérieure. La résolution consciente n’est conçue que comme un complément.

[…]

La première étape du yoga du rêve consiste à apprendre à conserver une présence consciente pendant les rêves. Plus tard, on médite sur la talité [vacuité] des rêves. Cependant, le simple fait de reconnaître que les chevaux, les éléphants et ainsi de suite que l’on voit dans les rêves sont des illusions ne donnera pas lieu à la sagesse de la vacuité [prajna / vue juste], de la même manière que réaliser que quelque chose est une illusion à l’état de veille, comme son reflet dans un miroir, ne donne pas lieu à la réalisation de la vacuité.

Cité des Notes sur un Livre de Trois Inspirations par Jey Sherab Gyatso [1803-1875]. Publié par Snow Lion (1997) dans La Pratique des Six Yogas de Naropa, traduit par Glenn H. Mullin.

Catégories : Bouddhiste