Écrit par : Le 2e Dalaï LamaCatégorie : Bouddhiste

… en s’appuyant sur un karmamudra comme condition externe, le yogi aux niveaux élevés des pratiques de l’étape d’achèvement est conduit à une grande félicité.

Ici, on s’appuie sur l’un des quatre types de mudra, en tant que le lotus comme mudra qui possède toutes les caractéristiques, a été mûri par l’initiation tantrique, et a un degré élevé de libération spirituelle. Une telle épouse est connue comme mudra ou de Dame de Sagesse. Pour cette pratique, il faut bien comprendre les enseignements oraux et maîtriser parfaitement les deux principales énergies vitales.

On entre en union sexuelle avec le mudra, ce qui donne lieu à la béatitude innée spéciale. Cela provoque la dissolution des énergies vitales, tout comme au moment de la mort, provoquant l’apparition avec une grande force de la claire lumière du mental.

Ceci doit être accompli non seulement au moment du contrôle des énergies vitales, mais aussi au moment des trois activités supérieures.

Cependant, cette pratique est extrêmement secrète et il n’est pas opportun d’en dire plus ici. Là, je n’entrerai pas dans les détails.

Extrait du Traité sur les Six Yogas de Niguma du Deuxième Dalaï Lama. Publié par Snow Lion (2006) dans Le Dalai Lamas sur le Tantra, traduit par Glenn H. Mullin.

Catégories : Bouddhiste